BitTorrent Sync, ou comment se passer des systèmes type DropBox ou Google Drive

L’usage des systèmes de stockage sur le Cloud a commencé à se démocratiser de plus en plus, avec en tête de file, des systèmes tel que DropBox ou Google Drive. Le principal avantage étant qu’ils existent sur toutes les plateformes mobiles ou sur les divers OS installés sur nos ordinateurs, donnant un accès à nos données en tout lieu et à tout moment.
Mais la technologie du P2P, liée à  un développement multi-systèmes pourraient changer la donne, offrant une toute nouvelle forme d’échange de données, j’ai nommé BitTorrent Sync.

Avant on centralisait…mais c’était avant !

Les système de stockage Cloud sont, par défaut, un emplacement centralisé dans lequel toutes nos données vont être enregistrés et qui, via le logiciel client adéquat, permet d’y accéder. BitTorrent Sync fonctionne sur un mode décentralisé,cela signifie que chaque appareil ayant le client peut recevoir une copie du dossier à synchoniser, dès qu’un changement est effectué. On peut établir plusieurs dossiers et comptes à synchroniser, selon nos souhaits. La technologie du P2P (Peer to Peer en anglais), facilite ce genre de synchronisation, même avec des réseaux très lents, car cela découpe systématiquement tous les fichiers en transmission de petits pauqets et recomposés ensuite sur l’appareil devant recevoir une mise à jour de contenu. Par ce biais, on peut avoir des dossiers partagés contenant toutes sortes de données et les avoir dans divers emplacements. Cette technique est très utile, par exemple pour des bureaux distants ne disposant pas de connexions internet rapides mais devant travailler sur les mêmes fichiers.

Configuration…très simple !

Pour fonctionner, le système emploie des ports bien spécifiques, ce qui doit pouvoir être connu pour configurer les pare-feux, si vous en avez entre votre réseau et vos machines. Il est également possible de passer en uPNP pour rediriger le trafic sur un port déjà ouvert dans le réseau. La transmission des données est encryptée (mode AES 256 bits), ce qui rend théoriquement impossible la lecture par quelqu’un de non autorisé.

Comme mentionné plus haut, il existe des versions pour appareils mobiles (iPhone, iPad, appareils Android), pour synchroniser les données.

Et pour les heureux possesseurs de système de stockage en réseau type NAS, il existe pour certains fabriquants (QNAP ou Synology) des paquets pouvant permettre d’utiliser BitTorrent Sync, voici ici un lien pour la partie Synology.

Afin de découvrir en images comment installer, configurer et utiliser BitTorrent Sync, voici une vidéo très détaillée (en anglais):

On tient là une solution qui peut se révéler utile pour plusieurs cas de figure, tout en assurant une sécurité dans les opérations de synchronisation entre les divers appareils.

A propos Michel 171 Articles
Passionné de technologies variées et diverses, je n'écris que sur des choses qu'il m'a été donné d'expérimenter personnellement. Je travaille dans le secteur de l'informatique depuis 20 ans et en collaboration avec Fred, j'anime le blog avec des articles en français. J'espère que vous trouverez le contenu utile et je suis ouvert aux suggestions ! Bonne lecture.

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*