Contrôle parental: les solutions

Quand on a une connexion internet et que l’on a des enfants, la principale inquiétude est que nos chères têtes blondes tombent sur des contenus inappropriés. Les antivirus récents proposent des protections mais sont-elles réellement efficaces ? Nous allons voir quelles solutions existent et quelques bonnes pratiques à avoir avec l’internet à la maison. Découverte.

Tu surfes….en sécurité !

Le risque de tomber sur de la pornographie, de la violence ou d’autres contenus qui ne sont pas pour les plus jeunes devient de plus en plus important (pubs détournés, pages d’apparence anodine mais pouvant rediriger vers d’autres contenus moins innocents, moteurs de recherches avec aucun filtre évident pour les parents).

Bref, c’est un véritable casse-tête technique pour tous. Heureusement, il est possible de se protéger contre ces risques.

Tout d’abord, il faut connaître quelques règles pour surfer en toute quiétude sur la toile. Un site francophone www.fais-gaffe.fr, propose de présenter toutes les idées pour bien se protéger et expliquer aux jeunes les dangers d’un mauvais usage de l’internet. Les parents à travers le monde luttent pour protéger leurs enfants en s’assurant qu’ils n’accèdent qu’à des contenus appropriés – tout en étant certains que leurs ordinateurs soient bien protégés. Il existe beaucoup d’informations expliquant les fonctionnalités de restriction, mais il existe également des manières moins conventionnelles de restreindre l’accès à certains contenus sur Internet afin de protéger votre système et ceux qui l’utilisent – aussi bien les plus jeunes que les plus âgés. C’est notamment un problème quand on a un réseau wifi et des appareils, tels que tablettes ou smartphones. Voici une petite vidéo d’exemple pour protéger l’utilisation d’un iPad:

Ceci est bien évidemment une 1ère base mais avec les ordinateurs, la problématique viendra de la façon dont ils sont employés. Voici un site qui présente les protections parentales installables, avec une estimation de leur efficacité:

http://www.filtra.info/test-controles-parentaux/

L’étude est récente et le site propose également beaucoup d’informations pertinentes. Le point très positif est que cette étude prend en compte autant les protection sur ordinateurs que sur les appareils mobiles, quel que soit le système d’exploitation. Pour les possesseurs d’iPad, vous trouverez ici des informations permettant de façon déjà très efficace mais simple de se prémunir.

Globalement, la problématique n’est uniquement technique. Beaucoup de parents ont un problème avec leurs enfants, car en général ils préfèrent passer du temps sur les jeux en ligne ou chatter sur les réseaux au lieu de faire leurs devoirs ou jouer à l’extérieur. Si vous êtes dans la même situation, inutile de vous expliquer à quel point il est difficile de tenir les enfants éloignés des écrans. Le fait d’établir des règles d’utilisation et d’expliquer pourquoi sera déjà un premier acte responsable. Il est impératif pour les parents et pour les enfants de faire l’expérience de l’internet correctement.

En ce qui concerne les outils de filtrage parental sur les outils informatiques, il faut également comprendre ce qu’ils apportent de manière plus générale:

Possibilité de fixer des limites horaires

Ces limites horaires peuvent être de plusieurs ordres, et varient suivant les logiciels de contrôle.
Elles peuvent porter sur:

  • l’utilisation de tel ou tel logiciel (internet explorer, mozilla, msn messenger, jeux vidéo…)
  • l’utilisation de la connexion internet (efficacité très variable suivant votre type de connexion et le logiciel de contrôle parental utilisé)
  • l’utilisation de l’ordinateur (l’ordinateur s’éteint automatiquement quand l’enfant a dépassé le temps imparti où quand il est en dehors de la plage horaire autorisée par les parents)

Selon les logiciels, on peut définir un temps maximal d’utilisation de telle ressource ou des plages horaires interdites (utile, par exemple, pour que les enfants ne soient pas tentés de surfer sur internet la nuit)

Possibilité d’interdire l’accès à des sites sensibles du web

C’est essentiellement une tentative d’interdire l’accès aux sites pornographiques ou autres sites choquants pour les enfants.
Il y a principalement trois façons de procéder selon les logiciels:

  • interdictions de mots clés:
    le logiciel interdit l’accès toute page contenant un ou plusieurs mots clés établis dans une liste (par exemple: sexe, xxx…) Ce n’est pas totalement efficace et il y aura toujours des pages qui vont passer au travers car elles sont dans une autre langue ou qu’elle ne contiennent pas les mots clés mais malgré tout des images pornographiques. Même si le logiciel parvient à filtrer 98% des sites pornographiques, ne sous-estimez pas la patience d’un pré-adolescent curieux et le fait que si un site passe au travers, l’information risque de vite circuler dans les cours de récré…
  • liste noire
    C’est simplement une liste de sites interdits, généralement mise à jour à chaque connexion par le logiciel. C’est évidemment peu sûr, étant donné le nombre de sites lancés sur le net chaque jour, n’espérez pas avoir une liste exhaustive de tous les sites sensibles par le biais d’un logiciel de contrôle parental. Tout votre disque dur ne suffirait sans doute pas à stocker toutes les adresses.
  • liste blanche
    C’est une solution sûre mais très restrictive. Il s’agit de définir une liste des sites autorisés. Tous les sites qui ne figurent pas dans la liste blanche seront bloqués par le logiciel. Vous pouvez ajouter et supprimer des sites dans la liste comme bon vous semble. C’est certainement le mieux à faire pour de jeunes enfants, mais beaucoup trop restrictif pour des collégiens par exemple, qui auront besoin de pouvoir naviguer librement pour faire des recherches, que ce soit pour le collège ou pour leurs loisirs.

Possibilité de limiter l’accès à des jeux ou à d’autres logiciels
De façon totale, ou avec des limitations horaires pour certains logiciels de contrôle parental, il s’agit d’interdire l’exécution d’un programme, que ce soit un jeu vidéo, un logiciel de téléchargement (peer to peer), de messagerie instantanée ou autre…

En résumé…que faire ?

Le contrôle parental ne se résume pas à l’installation d’un logiciel. Dans l’idéal, pour ce qui est du contrôle parental sur internet, vous devez montrer à vos enfants que vous leur faites confiance, tout en limitant les risques liés à leur curiosité naturelle. Si l’installation d’un logiciel de contrôle parental est ressenti par vos enfants comme de la suspicion à leur égard, ceux-ci feront tout pour le contourner. (Et malgré la sécurité renforcée des meilleurs outils de contrôle parental, il y a de bonne chance qu’ils y parviennent.)
Comment réaliser une telle prouesse ?

C’est déjà une question générale d’éducation, et on dépasse le cadre du contrôle parental informatique pour passer à la question très complexe du rôle de parent.

Enfin, pour trouver quelques logiciels supplémentaires, voici une adresse fort utile : www.libellules.ch

A propos Michel 170 Articles
Passionné de technologies variées et diverses, je n'écris que sur des choses qu'il m'a été donné d'expérimenter personnellement. Je travaille dans le secteur de l'informatique depuis 20 ans et en collaboration avec Fred, j'anime le blog avec des articles en français. J'espère que vous trouverez le contenu utile et je suis ouvert aux suggestions ! Bonne lecture.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*