DigitalOcean – Héberger son serveur en toute simplicité

Digital-Ocean-Logo_900x900

Digital-Ocean-Logo_200x200DigitalOcean est ce que l’on peut appeler un hébergeur. Mais contrairement à un hébergeur classique qui offre en général une large palette de solutions, telles que l’hébergement de votre site web, de votre messagerie, la location d’un serveur dédié physique ou virtuel, DigitalOcean se concentre sur la mise à disposition de VPS. VPS est l’acronyme en anglais de « Virtual Private Server », plus connu dans la langue de Molière sous le nom de serveur dédié virtuel.

Pour schématiser, un VPS est un serveur qui fonctionne sur un serveur hôte et ce serveurvps hôte peut héberger une multitude de serveurs virtuels. Ce procédé permet de rationaliser les ressources processeur, mémoire et disque du serveur hôte. En règle générale, un serveur physique se cantonne à quelques tâches bien particulières, et il est rare de constater une occupation supérieure de 15% de ses ressources. La virtualisation vient combler ce « gâchis » en proposant les ressources libres à d’autres serveurs qui à leurs tours exécuteront d’autres tâches. Le revers de la médaille, c’est qu’un serveur virtuel n’offrira jamais autant de puissance que son pendant physique, mais c’est aussi pour cette raison que l’on peut louer dès 5$ par mois son propre VPS, chose pratiquement impensable pour un serveur physique, enfin digne de ce nom…

Un VPS pour quoi faire ?

La majorité des VPS fonctionnent sous Linux, mais de plus en plus de fournisseurs proposent des VPS avec Windows. Dans la majorité des cas, d’un point de vue utilisateur, un serveur virtuel n’a pas de différences avec un serveur physique. De ce fait vous pouvez en faire ce que bon vous semble, tout en respectant naturellement les conditions générales d’utilisation de votre fournisseur. Chez DigitalOcean, vous ne trouverez que des serveurs fonctionnant sous Linux et sans interface graphique. Vous aurez le choix entre  une des 6 distributions disponibles: Debian, Ubuntu, FreeBSD, Fedora, CoreOS ou encore CentOS.

DigitalOcean-droplets-creation

Une fois votre serveur installé, vous aurez un accès « root », et libre à vous ensuite d’y installer un serveur web ou tout autre type d’application.

Avantages, performances et fonctionnalités

DigitalOcean offre de nombreux avantages, dont celui de vous livrer votre serveur clé en main en mois d’une minute, 55 secondes pour être précis ! Pour utiliser régulièrement leurs services, je peux confirmer qu’il est très simple et rapide de déployer un nouveau serveur. L’opération se fait principalement en trois étapes :

  1. On choisit la distribution Linux que l’on veut déployer.
  2. On dimensionne son serveur selon son budget et/ou les performances recherchées.
  3. On sélectionne géographiquement le centre de données où sera hébergé le serveur.

DigitalOcean-pricing

Il vous sera également proposé quelques options, comme l’attribution d’une plage d’adresses IPv6 (selon disponibilité du centre de données choisi…) ou encore la sauvegarde (option payante, 20% du prix du serveur) de manière automatique et hebdomadaire de l’intégralité de votre serveur.

Autre point intéressant, c’est la possibilité de faire des « Snapshots ». Un Snapshot, ou instantané en français, permet de faire une sauvegarde de votre serveur à l’instant « T ». C’est très pratique par exemple lorsque l’on veut installer un nouveau composant sur son serveur, on fait alors un Snapshot avant l’installation, de façon à pouvoir revenir en arrière si l’opération ne devait pas se passer comme prévu. Veuillez noter qu’il n’est pas possible d’effectuer un Snapshot si votre serveur est fonctionnel, il vous faudra au préalable l’éteindre.

Dans les fonctionnalités, on trouve aussi la consultation des graphiques d’utilisation de la bande passante, du débit du disque et de l’utilisation du processeur.

DigitalOcean-Stats

Si l’on se rend compte que l’on a vu un peu juste lors de la création du serveur, on pourra redimensionner celui-ci avec une offre plus adaptée, mais attention, s’il est parfaitement possible d’augmenter les performances de sa machine, l’opération inverse n’est pas possible! Je vous recommande donc de partir sur une machine plus petite et d’en augmenter progressivement les caractéristiques selon vos besoins.

Les performances globales sont dans l’ensemble excellentes, à tout point de vue. DigitalOcean est réputé pour sa fiabilité et ses performances. Il est à noter que la société n’utilise que du stockage sur disques SSD, et on ne s’en plaindra pas ! Au niveau réseau, j’ai pour habitude d’utiliser le centre de données situé aux Pays-Bas qui offre de très bonnes performances sur toute l’Europe. Mais libre à vous de choisir votre centre de données en fonction de la proximité de vos utilisateurs ou clients.

DigitalOcean-region

Conclusions

Si DigitalOcean n’est pas le moins cher des fournisseurs de VPS, c’est certainement l’un des plus sérieux du secteur. Son expertise n’est plus à démontrer, et les performances sont au rendez-vous. Alors que ce soit pour faire quelques tests ou héberger son blog en toute simplicité, je ne peux que recommander DigitalOcean.

A propos Fred 62 Articles
En tant qu'ingénieur système et réseau de formation, j’ai toujours eu une passion pour les nouvelles technologies et l’informatique. J'ai le plaisir d'avoir pu faire de cette passion mon métier, profession que j'exerce maintenant depuis plus de 20 ans aux services d'entreprises du domaine privé. J'ai créé ce blog dans les années 2000 afin de faire partager mes expériences aux autres passionnés de nouvelles technologies.

1 Rétrolien / Ping

  1. VPS - Comparatif des performances (Update 21.03.2016)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*