Domotique: les serrures connectées

Alors que la domotique se démocratise, un sujet qui a d’ailleurs déjà été abordé dans un précédent article, nous allons parler aujourd’hui d’un sujet très spécifique: les serrures connectées. En effet, quand il est possible de sécuriser son entrée ou un accès de son domicile en général, quel produit choisir ? Quels seront les critères pour bien choisir son produit en matière de sécurité d’accès ? Petit tour d’horizon sur la question, avec un test sur certains produits.

Je ferme….connecté !

J’ai cherché diverses solutions pour trouver un produit qui puisse me convenir. L’un des facteurs déterminants est jusqu’à quel point on est prêts à modifier sa porte ou de changer de clefs par la suite. Il existe une très grande variétés de produits complet, pour remplacer totalement poignées et cylindres. Un de ces produits (encore disponible via kickstarter) s’appelle Keago:

Utilisant diverses technologies, ce projet s’avère assez intéressant. Cela demandera toutefois de changer intégralement votre système de poignée et cylindre de porte.

Petite démo vidéo:

Très complet et permettant de déléguer des accès aussi de manière simple, à travers une application. Mais pour ceux qui souhaitent ne pas avoir un trop grand changement, il existe des solutions plus simples, tel que des tourneurs de clefs.

Dans une approche plus simple et moins coûteuse, il y a Nuki.

Une solution avec plusieurs accessoires qui peut s’adapter avec presques tous les types de cylindres de portes. Petite vidéo explicative:

J’ai pu constater que certains cylindres de portes ne sont pas encore disponibles pour la Suisse (notamment les boutons ronds, avec élément rotatif arrière). Le fabricant annonce une future dispo pour Q1 2019.

Enfin, voici un autre fabricant, que j’ai choisi comme solution pour mon entrée: DanaLock v3.

Danalockv3

Leur produit a été encensé par plusieurs revues et installateurs. Le gros inconvénient que je pourrais citer a été que j’ai du changer le cylindre de ma porte, pour l’employer. Heureusement, le fabricant fournit un cylindre sécurisé, avec un jeu de clefs (possibilité d’en générer d’autres copies).

Cylindre mis à disposition avec le Danalockv3

Petite vidéo de unboxing et mise en route:

Comme vous pouvez le constater, le système est très intuitif. Devant passer par une app sur un appareil tiers, j’attends le Danabridge, qui permettra de s’affranchir de cet inconvénient. J’ai également opté pour le Danapad, pour faciliter la mise en route et pour donner juste un code pour les ayants-droits.

Danapadv3
Danabridge v3

En résumé, faut-il passer à la serrure connectée ?

Le sujet est actuellement l’un des plus discutés dans les forums de domotique, car chacun y va de son produit et de son approche. Il reste bien entendu une grande gamme de constructeurs qui adoptent le protocole z-Wave ou Zigbee mais les produits compatibles Apple (Homekit) ne sont pas légion et peinent à interagir avec d’autres devices non-compatibles. Je recommanderai d’employer qqch qui puisse au minimum s’interfacer avec le système IFTTT (permettant davantage de gestion) et totalement déporté (pas besoin d’une centrale domotique avec IFTTT). Je profite au passage de remercier Swiss Domotique pour ces précieux conseils et la société Buhler à Courtelary, pour le montage de la garniture et du système dans ma porte.

A propos Michel 181 Articles
Passionné de technologies variées et diverses, je n'écris que sur des choses qu'il m'a été donné d'expérimenter personnellement. Je travaille dans le secteur de l'informatique depuis 20 ans et en collaboration avec Fred, j'anime le blog avec des articles en français. J'espère que vous trouverez le contenu utile et je suis ouvert aux suggestions ! Bonne lecture.

2 Rétroliens / Pings

  1. L'avènement des serrures connectées, quel impact sur notre société? - Plateforme Collaborative
  2. Domotique: Revue du contrôleur Homey Pro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*