Fibaro Motion Sensor: le test

Nous avions évoqué, dans un précédent article les produits Fibaro, dont la centrale Home Center 2. Aujourd’hui, nous allons nous pencher sur un des capteurs, le Motion Sensor, ou aussi appelé l’oeil de lynx. Pourquoi ? car il a la fome d’un globe occulaire. Mais il fait bien d’autre choses. Découverte.

Je vous ai…à l’oeil !

Le Fibaro Motion Sensor est un combiné de 3 capteurs (mouvement, température, luminosité). Il fonctionne en s’appuyant sur le protocole Zwave, pour communiquer avec les centrales de domotique (Fibaro ou toute centrale pouvant gérer le Zwave). Il a été présenté durant le CES 2014 de Las Vegas. Petite vidéo de présentation (en anglais):

Le Fibaro Motion Sensor est équipé de diodes électroluminescentes (LED) qui indiquent les différents modes de fonctionnement et les alarmes. De plus, l’indicateur LED peut informer de la portée du réseau Z-Wave et de la température ambiante. Par défaut, la couleur de l’indication de l’alarme de mouvement varie en fonction de la température : bleu en dessous d’un seuil minimal, rouge au dessus d’un seuil maximal et vert entre les deux. Le mode (et le cas échéant, la couleur) du signalement lumineux de l’alarme mouvement peut être modifié (ou désactivé). L’alarme de sabotage est signalée par un clignotement rouge, bleu et blanc imitant les girophares des voitures de police « LAPD ». L’envoi d’une trame Node Information Frame est signalée par une illumination bleue. Une Node Information Frame est envoyée à chaque réveil du module. On peut voir comment les informations par capteurs sont représentées ci-dessous dans la console du HC2:

Pour commencer à utiliser le Fibaro Motion Sensor, il va falloir prendre en compte certains facteurs. La portée effective du capteur peut être influencée par les conditions de son environnement. Dans l’éventualité où de fausses détections seraient rapportées, vérifiez qu’il n’y a pas d’éléments perturbateurs dans le champ de détection (hauteur de meuble pouvant accueillir un animal familier, fenêtre donnant sur des arbres ou des véhicules en mouvement, courants d’air…). Le déplacement de masses d’air ou de chaleur peuvent aussi engendrer de fausses détections. Il faut donc éviter de pointer le Motion Sensor vers une source de chaleur (radiateur, cheminée, cuisinnière, etc.) ou de lumière (rayons de soleil, lampes). Si les fausses détections persistaient malgré l’élimination des facteurs mentionnés ci-dessus, baissez la sensibilité du capteur ou changer-le de place. Le Fibaro Motion Sensor peut être posé simplement sur un meuble ou alors, il est possible de le fixer, avec un système fourni:

Maintenant, pour apairer le Fibaro Motion Sensor, nous allons effecteur les étapes suivantes:

Rendez-vous sur l’interface de votre contrôleur. Cliquez sur « Modules » (onglet disponible dans le menu situé en haut de votre interface).

Cliquez ensuite sur « Add or remove device » situé à gauche de votre interface. Cliquez sur le bouton « Ajouter » dans la rubrique « Ajouter un module » pour inclure ce module (si votre module a déjà été inclus dans un autre réseau Z-Wave auparavant, pensez à le supprimer pour un reset en cliquant sur « Supprimer » dans la rubrique « Supprimer un module »).

Après avoir cliqué sur « Ajouter » (dans la rubrique « Ajouter un module »), une nouvelle fenêtre nommée « Ajout des modules » apparaît avec un compte à rebours durant lequel vous devez appuyer 3 fois brièvement (en moins de 1,5 secondes) sur le bouton d’apprentissage pour inclure ce module (si rien ne se passe, veuillez recommencer). Ce bouton d’apprentissage est situé à l’intérieur du détecteur.

Une fois que votre module est détecté par votre Home Center 2, celui-ci va être configuré automatiquement et est disponible dans l’interface de votre contrôleur dans la rubrique « Modules » . Vous pouvez désormais visualiser si il y a une détection de mouvement (ou tentative d’altération) ainsi que la température et luminosité mesurées.

Après avoir correctement installé votre module, vous pouvez configurer ses paramètres en cliquant sur l’icône « clé à molette » ou sur l’identifiant de votre module dans le menu « Modules » situé à gauche de votre interface. Dans la catégorie « Général » de votre module, vous pouvez indiquer son nom, la pièce dans laquelle il se situe. Vous pouvez également visualiser les informations de ce module : genre, type de module, fabricant, version, configuration et ID.

Vous devrez répéter ces étapes pour chaque nouveau Motion Sensor que vous souhaiterez rajouter. Les Options avancés de configuration vous permettront d’afiner le fonctionnement. Il ne resters qu’à établir les scnéarios d’interaction avec lesquelles les modules devront travailler, selon la nature de l’information reçue (luminosité, température ou mouvement).

Voici une vidéo pour voir des cas de figure d’utilisation du capteur:

Et pour finir, la vidéo promotionnelle du Fibaro Motion Sensor:

A propos Michel 171 Articles
Passionné de technologies variées et diverses, je n'écris que sur des choses qu'il m'a été donné d'expérimenter personnellement. Je travaille dans le secteur de l'informatique depuis 20 ans et en collaboration avec Fred, j'anime le blog avec des articles en français. J'espère que vous trouverez le contenu utile et je suis ouvert aux suggestions ! Bonne lecture.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*