iPhone vs Windows Phone: Test comparatif avec un Lumia 900

Nokia Lumia 900

Je l’avoue, je suis un Apple Fan et ce, depuis bientôt 5 ans. Ayant commencé avec un iPhone 3G et aujourd’hui, sur 4s, je suis tout-à-fait ravi de mon appareil. Android ne me tentant pas plus que cela et comme formateur Microsoft, je voulais voir quels changements ont été opérés depuis les versions de Windows CE ou Mobile 5.0 que j’avais connu. Ne voulant pas faire celui qui passerait pour un sectaire ou une personne ne pouvant pas faire une distinction objective entre ces 2 mondes, j’ai décidé de passer 1 semaine avec un Nokia Lumia 900, équipé de Windows Mobile 7.5.

La fiche technique de cet appareil peut se résumer ainsi: Ce terminal, le plus grand de la gamme Lumia, affiche un écran AMOLED de 4,3 pouces, embarque un processeur simple cœur Qualcomm  cadencé à 1,4 Ghz couplé à une mémoire de 512 Mo, un capteur photo de 8 Mpixels capable de filmer en 720p, une caméra frontale pour la visioconférence (contrairement au Lumia 800, qui en est dépourvu), et une mémoire interne de 16 Go, non extensible.

1ère étape: prise en main & Configuration
L’emballage est simple et efficace, pas trop de fioritures. On trouve dans la boîte le chargeur, un câble USB pour le branchement de charge et sur un ordinateur, une documentation sommaire et une paire de casque avec micro.

En lançant le Lumia 900, Nokia apporte sur le marché une plus grande version (et en 4G LTE, s’il vous plait) de son Lumia 800. Ce smartphone dispose d’à peu près toutes les qualités de son prédécesseur. En revanche, la plus grande taille de l’appareil, ainsi que l’autonomie accrue de la batterie, participent à améliorer significativement l’expérience utilisateur, à peine le téléphone sortit de sa boîte. Le Nokia Lumia 900 s’appuie sur la même technologie de construction introduite par le Nokia N9, qui utilise un seul bloc de polycarbonate qui agit véritablement comme un berceau efficace pour le reste du téléphone. Cette innovation rend le téléphone extrêmement résistant aux chocs, tout en lui donnant une texture douce.
La navigation dans les menus est assez agréable et réactive. Clairement orienté réseaux sociaux, la mise en route des paramètres pour cela s’effectue sans trop de problèmes.

Petite vidéo d’overview comparative entre le Lumia et l’iPhone (en anglais):


J’ai par contre rencontré des problèmes au moment de configurer mon compte Exchange 2010 sur cet appareil. Pas facile et nettement moins évident qu’avec iOS ! Un comble pour du Windows.

La réactivité est là, lancement rapide des applications, accès à l’essentiel. Le choix des applications se fait sur le Market, avec une sélection d’applications de divers éditeur. On retrouve notamment les « classiques », comme Skype, Viber pour les IM vocaux et vidéos, une application dediée à Facebook, Youtube, des jeux, des utilitaires de tous poils. Une copie de Office mobile, les accès à Skydrive, pour tous les documents déposés sur le Cloud. Le système vocal, présent sur le moteur de recherche interne et pour la rédaction des messages n’est pas très bon, la reconnaissance vocale étant de mauvaise qualité, en comparaison à Siri ou à S-Voice, sur un Android.

Le seul point (et si on a de l’entraînement), c’est effectivement la rapidité d’action que les Windows Phone ont réussi à gagner, dans les dernières déclinaisons.
Une petite vidéo de pub nous montre cela, en comparant divers autres Smartphones en mode Challenge:

A propos Michel 171 Articles
Passionné de technologies variées et diverses, je n'écris que sur des choses qu'il m'a été donné d'expérimenter personnellement. Je travaille dans le secteur de l'informatique depuis 20 ans et en collaboration avec Fred, j'anime le blog avec des articles en français. J'espère que vous trouverez le contenu utile et je suis ouvert aux suggestions ! Bonne lecture.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*