Ma semaine sous Android, verdict

ios_android

ios_androidÉcrivant très souvent sur les produits Apple, j’ai voulu tenter l’expérience de la plateforme concurrente, afin de pouvoir tirer des conclusions sur la popularité de l’OS au robot vert.

Afin de réaliser ceci dans des conditions proches de mon iPhone 4s, j’ai choisi un Samsung Galaxy S3 Mini, avec Android 4.1.2. C’est parti pour 5 jours de tests !

Jour 1: mise en route et configuration

Samsung Galaxy S3 Mini

Le démarrage de mon smartphone se fait rapidement, pas de grosses surprises. J’arrive sur un écran d’accueil relativement simple, quelques icônes indiquant l’appareil photo, Internet (c’est le navigateur surement), les contacts, Messages (ça doit être les SMS) et Applis (je pense le reste des applications). Il y a au dessus un icône pour le téléphone, Samsung Apps et Play Store (les 2 stores pour les Apps Android). En pré-configuré, une fenêtre sur la météo locale et l’heure.

En terme de fluidité, je trouve la réactivité de l’appareil très agréable. Pas de latences quand je fais défiler les diverses pages sur l’écran, pour passer d’une liste d’apps à l’autre.

Goggle Play

J’arrive assez facilement à retrouver dans le Play Store toutes les apps que j’emploie aussi sur iOS, sans de trop grosses différences d’usage. Pour un utilisateur iOS, cela n’est pas trop dépaysant. Je viens de mettre à charger l’appareil et je vais démarrer demain une utilisation quotidienne normale. J’ai pu aisément configurer mon email et la synchro sur mon serveur Exchange.

Jour 2: on continue de jouer…et on se couvre !

J’ai laissé le smartphone se charger toute une nuit, il est temps de le tester sur une journée à fond, pour voir comment il réagit. J’ai rajouté une cover d’origine de chez Samsung, pour protéger la vitre frontale. Le côté en plastique est remplacé par une partie, intégré au cover, pour la protection.

Samsung Galaxy S3 Mini Cover

Pas mal de surf, de lecture de mails et un peu de musique, je me surprends à avoir une très bonne autonomie. Début d’usage à 8h du matin et vers 17h, la batterie est encore à 87% ! J’ai le wifi, le bluetooth et le GPS activé mais pas de grosse perte de puissance. Les informations (un peu tape-à-l’oeil) que j’ai pu lire sur la durée de vie de la batterie seraient-elles authentiques ?

Samsung Galaxy S3 Mini

Toujours est-il que pour l’instant, ce smartphone fonctionne à merveille !

Jour 3: on va un peu naviguer !

La nuit étant passé et j’ai laissé le smartphone allumé (mode veille), il est ré-activé à 8h. 72% de batterie, donc largement de quoi satisfaire pour le test d’aujourd’hui: la navigation GPS. Je fais le test en utilisant le logiciel de base (plusieurs autres softs sont disponibles dans la boutique), afin de vérifier sa qualité en terme de précision. Je lance donc Google Maps:

Android Interface

L’interface se charge rapidement, je peux maintenant définir mon test de trajet. Je vais réaliser quelque chose dans mon pays (La Suisse, malgré les copies d’écrans !), je peux donc utiliser le flux data pour la correction d’informations durant tout le trajet:

Android Interface

On peut soit saisir sa destination, soit utiliser la commande vocale pour énoncer quel est notre point d’arrivée. A noter que si l’on emploie de manière conjointe Street View,  On peut voir à quoi ressemble un tournant de rue ou quartier de façon précise, tout comme on dispose également du mode satellite:

Android Interface

Android Interface

En matière de navigation, tout y est, on peut mémoriser les adresses à employer, on peut activer les POI (Points Of Interests), comme stations d’essences, gares, parkings, etc…

Après une heure de trajet, pas de soucis et l’information de navigation est fluide et agréable. J’ai toutefois branché un chargeur sur l’allume-cigare, ce qui m’a permis de recharger totalement la batterie. Je suis donc arrivé à 100% à ma destination.

Android Interface

J’ai aussi voulu tester le lecteur de MP3, j’ai cherché une app qui me permette plus de réglages fins au niveau de la qualité du son. Je recommande indéniablement PowerAmp, un logiciel qui permet autant (voir davantage) que le lecteur d’un iPhone. Téléchargeable sur Google Play Store.

Jour 4: Bavardage…et connexions à gogo !

J’ai aujourd’hui une longue conversation, ce qui m’a laissé pensé que j’allais drainer la batterie. Mais curieusement, pas eu d’incidence majeure ! d’un état initial de 70%, je suis descendu après 1h de bavardage à…68% !

J’ai voulu voir quelles sont les fonctions en termes de connexions sans fil disponible. Le Galaxy S3 Mini dispose de bluetooth, de Wifi et de NFC. La connexion en bluetooth au kit mains libre de la voiture s’est réalisé sans problème, idem pour le wifi à la maison et à l’extérieur. Pour ce qui est du NFC, il faut savoir que Samsung propose 2 modèles (le GT-I8190 et le GT-I8190N). ce 2ème modèle est celui qui possède la technologie NFC.

NFC

Pour ceux qui ne connaissent pas encore à quoi peut servir le NFC, voici un reportage de Nouvo.ch: http://www.nouvo.ch/2012/05/le-nfc-ouvre-les-portes-dinternet-aux-objets

Dernier jour…et conclusions !

Ma dernière journée avec le Galaxy S3 Mini comme smartphone au quotidien. Mon bilan est tout de même assez positif, son utilisation a été agréable. Je dois tout de même relever quelques points, pour clôturer ce test:

Android est un OS bien ficelé mais il reste toutefois pénible à appréhender, chose qui peut se révéler difficile pour les non-initiés aux nouvelles technologies. On va retrouver tout ce qui fait le succès de ces téléphones, avec quelques plus comme notamment le NFC, une technologie standard qui n’a pas été adopté par Apple, lui préférant PassBook.
Le maintien, en termes de mises à jour de l’OS Android peut parfois poser des problèmes. En effet, après un passage à la version 4.1.2 sur le Galaxy, la consommation de batterie a considérablement augmenté. Il faut chercher ensuite sur Internet les bonnes « ROM », à savoir micrologiciels d’origine pour régler ce souci. Pas évident d’ailleurs de trouver l’info !
Pour Samsung, il faut employer le logiciel Kies (équivalent de iTunes chez Apple), pour gérer depuis son ordinateur le contenu de votre smartphone (inclus aussi la gestion du firmware).

Mon impression générale est que nous avons là un bon smartphone, je regrette le manque de clarté dans l’usage au quotidien et un écosystème brouillon (les informations pour les mises à jour ne semblent pas très claires, même sur le site de Samsung). La plupart des logiciels intéressants sont portés autant sur Android que sur iOS, donc pas de mauvaises surprises de ce côté. Le S-Voice (concurrent de Siri) est nettement moins précis et fonctionnel. La qualité d’affichage (AMOLED) est très bonne et le visionnement de photos ou vidéos se fait de manière agréable.

Enfin, lors d’appels, j’ai remarqué que le téléphone raccrochait si un contact trop près de la joue se faisait (jamais eu ce problème sur iPhone !). En bref, un smartphone pour geeks, bonne finition mais en deçà d’un iPhone, à mon goût.

Pour voir une revue complète, voici une vidéo en français:

A propos Michel 171 Articles
Passionné de technologies variées et diverses, je n'écris que sur des choses qu'il m'a été donné d'expérimenter personnellement. Je travaille dans le secteur de l'informatique depuis 20 ans et en collaboration avec Fred, j'anime le blog avec des articles en français. J'espère que vous trouverez le contenu utile et je suis ouvert aux suggestions ! Bonne lecture.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*