OwnCloud: le DropBox privé Open Source

Une fois n’est pas coutume, nous allons parler d’un concurrent de DropBox, j’ai nommé OwnCloud. Il diffère de la solution DropBox, car cette solution s’appuie sur une structure que l’on doit posséder (espace de stockage local ou en réseau). L’objectif est de pouvoir ensuite, tout comme Dropbox, d’avoir des dossiers et des données synchronisés et accessibles depuis n’importe ou. Découverte de ce produit multi-OS dans cet article.

Mon DropBox à moi…chez moi !

En effet, pour employer OwnCloud, il faut disposer d’un minimum d’infrastructure. Le but est de pouvoir créer un système de stockage Cloud privé (donc vous gérez qui à le droit d’y accéder, de l’espace dispo (quotas) par utilisateurs, des modules que l’on peut associer). Bref, tout un programme ! le plus intéressant c’est que c’est gratuit.
Pouvant s’installer en mode serveur sur plusieurs OS (Windows, Linux), il y a également des éléments clients (Windows, Linux, OSX, iOS, Android).

Le site officiel: www.owncloud.org

Infrastructure & utilisation

Pour s’installer, il faut disposer d’un serveur web (IIS ou Apache), avec le support WebDAV disponible pour véhiculer les données entres les modules clients (possibilité de travailler en TCP 80 ou https 443 avec certificat). Le client pour iOS n’est pas gratuit, à l’instar des éléments de l’infrastructure mais permet de financer la suite du développement du produit.
Disponible ici pour les iOS devices (oui c’est mes favoris;) ).

Sinon, on peut aussi aller directement depuis la page du site web pour avoir les liens de téléchargements des autres modules clients.
La configuration permet d’établir d’abord un emplacement local mais si l’on dispose de plusieurs emplacements de stockage sur le Cloud, en faisant pointer les autres types de clients (DropBox, Amazon, SkyDrive, etc…) vers le même dossier, on obtient un stockage centralisé syncrhonisé de toutes nos données sur le Cloud !

Ceci facilite par la suite une seule et même gestion des données et une synchro automatisée des données. Mais OwnCloud offre encore d’autres avantages. Il permet également de mettre à disposition un calendrier central, un carnet d’adresses, une bibliothèque d’images (avec visionnage en ligne), une bibliothèque musical (avec un Player via Web) et un carnets des favoris Web.

Solution collaborative par excellence, elle permettra aux petites structures d’avoir ce que les grosses sociétés emploient au jour d’aujourd’hui pour avoir un Cloud privé. Cela peut aussi se positionner pour concurrencer le iCloud d’Apple, si l’on souhaite contrôler soi-même l’infrastructure dans laquelle se trouveront nos données.

Il est aussi possible d’ouvrir un compte sur un provider qui emploie OwnCloud et de disposer d’un espace de stockage contre abonnement (ce qui n’apporte en soi rien de plus que les autres concurrents de OwnCloud n’apportent déjà).

Pour terminer cet article, voici une démonstration (en anglais) de OwnCloud:

Et une autres vidéos sur OwnCloud, celle-ci indique comment effectuer une installation:

A propos Michel 171 Articles
Passionné de technologies variées et diverses, je n'écris que sur des choses qu'il m'a été donné d'expérimenter personnellement. Je travaille dans le secteur de l'informatique depuis 20 ans et en collaboration avec Fred, j'anime le blog avec des articles en français. J'espère que vous trouverez le contenu utile et je suis ouvert aux suggestions ! Bonne lecture.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*