RaspBerry Pi: Mon projet XBMC en miniature

J’ai déjà eu l’occasion de brièvement parler de ce projet, le Raspberry Pi, une idée à 35$, un ordinateur très sommaire, prévu pour intéresser les plus jeunes au développement. Cette carte mère, réduite au plus strict nécessaire est un excellent moyen de créer un système pour divers usages, tel que domotique, clients légers…ou même un Média Center ! C’est précisément dans cette idée que je vais orienter mon article.

Une framboise bien gonflée !

L’architecture proposée sur la première version n’a pas été très intéressante, alors les concepteurs ont revu leur copie, en proposant un modèle B, avec davantage de RAM et quelques changements:

Ce que j’ai également trouvé fort sympathique, c’es un channel Youtube, dédié aux tutoriaux d’installations ou des possibilités lié à cette petite carte. Voici une vidéo de geeks qui s’émerveille des possibilités de cette petite carte:

Ne voulant pas avoir cette carte toute nue, j’ai ajouté dans mes achats une carte SD de 8GB pour la future installation et un boîtier de protection que voici:

On peut voir le résultat, une fois la carte montée à l’intérieur. C’est très simple, 2 clips plastique pour la bloquer à l’intérieur et des ouvertures pour la dissipation de chaleur sur le dessus, ouverture moulé en forme de…framboise.

Préparation de l’installation logicielle et système

Bon, le hardware est prêt, on s’attaque à la carte SD et à sa préparation pour devenir le disque dur de la boîte. Pour ce faire, nous avons l’embarras du choix sur les distributions disponibles. Celle qui revient sur les forums est RaspBMC, le site francophone est ici, sinon la version anglaise (plus fournie) est . J’ai suivi la procédure indiquée ici pour RaspBMC. La préparation de la SD card prend moins de 5 minutes. Une fois réalisée, on peut la brancher dans le RaspBerry Pi, et connecter le boîtier sur sa TV (il faut pour cela que le téléviseur soit équipé d’un connecteur HDMI pour l’audio et la vidéo et d’une prise USB pour alimenter le Raspberry).

La suite de l’installation se fera automatiquement et sera visible depuis le téléviseur. Une fois terminée, on pourra passer à la définition des paramètres d’utilisation standard de XBMC. RaspBMC s’appuie sur la RC3 de la version 12 de XBMC (au moment de cet article).

Un avantage de cette solution réside dans le fait qu’il est aussi possible (pour autant que le téléviseur soit récent) d’employer la norme HDMI CEC, pour piloter son RaspBMC. Si l’on a entre la TV et le Raspberry Pi un amplificateur type AV, il est possible d’obtenir un usage type CEC avec un boitier de ce genre:

Il peut être commandé via ce site:
http://www.pulse-eight.com/store/products/104-usb-hdmi-cec-adapter.aspx

Un aspect qui a aussi son importance est le fait que malgré sa petite taille, le RaspBerry peut décoder via hardware le format MPEG2 et VC1. Mais pour cela, il faudra commander une licence, auprès du fabricant. Voici le lien:
http://www.raspberrypi.com/mpeg-2-license-key/

Et voici un autre lien, pour las procédure de mise en place de la licence désirée:
http://youresuchageek.blogspot.ch/2012/09/howto-raspberry-pi-openelec-on.html

A propos Michel 171 Articles
Passionné de technologies variées et diverses, je n'écris que sur des choses qu'il m'a été donné d'expérimenter personnellement. Je travaille dans le secteur de l'informatique depuis 20 ans et en collaboration avec Fred, j'anime le blog avec des articles en français. J'espère que vous trouverez le contenu utile et je suis ouvert aux suggestions ! Bonne lecture.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*