Retro Gaming sur bornes d’arcades

Nous avions évoqué dans un précédent article cette mode du rétro gaming, pratiquement 1 an en arrière. Issu d’une passion pour les vieilles consoles, un élément manquait chez moi: avoir ma propre borne d’arcade de jeux rétro. Voici donc un article, pour vous parler sur comment j’ai pu obtenir ce précieux jouet, mais surtout, comment réaliser une borne d’arcade pour chez soi, afin que tous ceux qui souhaiteraient accéder à ce mode de jouer d’une autre époque puissent réaliser ce rêve. Immersion dans la poussière des vieilles bornes d’arcade des années 80-90.

Une borne… Pour jouer !

Pourquoi se fabriquer une borne ? Tout simplement pour retrouver le feeling d’antan, se procurer un plaisir que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître.
Jouer sur une borne, c’est tout un rituel. À l’époque, il fallait préparer sa monnaie, car les parties devaient durer ce que la petite pièce pouvait donner. Aujourd’hui, ces salons de jeux électroniques ont quasiment disparu, sacrifié sur les nouvelles consoles de jeux hyperpuissantes et modernes, avec réalité virtuelle et autres améliorations. Il est possible de créer sa propre borne, avec un peu d’électronique (Raspberry Pi ou PC d’occasion) et d’installer une partie logicielle adaptée. Internet et un peu de recherche vous permettront de retrouver les jeux, considérés aujourd’hui comme obsolètes (mais pas dénué d’intérêt !)

La 1re étape consiste à décider si vous souhaitez fabriquer une borne complète ou un bartop (taille plus petite). Il est toujours possible de rajouter un socle par la suite, pour faciliter la mise en place. Une fois les plans choisis et la découpe effectuée, il faudra soit être bricoleur ou connaitre la personne qui est assez bien outillée, pour réaliser la peinture, la mise en place du câblage et tout ce qu’il faudra à l’intérieur pour que votre borne puisse fonctionner.

Pour se faire une idée des efforts pour la réalisation du bartop, voici une petite vidéo:

Hé oui, pas évident ! Mais obtenir une borne reste un parcours rempli d’embûches. Le point qui peut s’avérer compliqué est l’usage d’un contrôleur pour les boutons. Il en existe plusieurs, mais pour le coup, nous allons parler d’un modèle assez efficace (et pouvant fonctionner autant avec un Raspberry pi qu’avec un PC sous Windows), j’ai nommé le I-PAC. C’est grâce à ce petit circuit que nos manettes de jeux et nos boutons pourront nous donner l’expérience souhaitée dans nos jeux et pour contrôler les divers mouvements à réaliser.

Je ne vais pas insister sur le fait que selon ce que vous souhaitez monter, cela peut devenir complexe à paramétrer. Si vous voulez des émulateurs puissants (des consoles 32 bits), il est préférable d’utiliser un PC de récupération, plutôt qu’un Raspberry Pi.
Il est important de bien savoir comment raccorder les divers composants (manettes et boutons), pour que cela fonctionne correctement. Prenez bien le temps d’interpréter vos schémas de câblage, pour vous assurer de ne pas avoir à démonter le tout trop souvent !

Petite vidéo sur les contrôleurs (en anglais):

Bon, vous avez tout assemblé, câblé et raccordé, il est temps de passer à la partie installation logicielle. Et là, pas de surprises…on va encore suer !

Si vous utilisez un RaspBerry Pi, RecallBox ou EmuleStation (des distributions pour jouer avec votre Pi) feront le job, il vous suffira de préparer une SD Card pour installer tout ce qu’il faut. Pour ceux qui cherchent du plus lourd, on va s’attarder sur un autre système de frontend, j’ai nommé HyperSpin.

C’est cette interface qui va nous permettre d’avoir une navigation agréable et fluide, à travers les jeux que nous aurons compilés. Afin de comprendre les étapes de mise en place de HyperSpin, voici un auto en français, réalisé par le Youtubeur Tonton Berty. Cela donne une bonne idée des étapes, mais surtout, cela vous donne une idée de la complexité de mettre en place une bonne expérience de jeu pour une borne d’arcade.

Voilà, après toutes les étapes de mise en place, il est temps de jouer ! Pour vous montrer le travail fini, voici la borne d’arcade, que j’ai reçu.

En résumé… On va jouer !

Vous l’aurez compris, se créer de zéro une borne d’arcade n’est pas une mince affaire. Il faut avoir envie de bricoler et de pouvoir disposer de la place et du temps nécessaire pour une réalisation de ce genre. Il existe un marché des bornes d’arcades, pour ceux qui veulent jouer sans se prendre la tête. Mais bien évidemment, cela a un prix. Pour se monter sa propre borne, il faut avoir non seulement des bonnes connaissances de bricolage, mais aussi connaître un minimum l’informatique.

Pour ceux qui veulent une borne complète, une adresse: https://borne-arcade.ch (prévoyez tout de même 1 mois pour la livraison, selon les personnalisations demandées).

Il existe aussi des artisans de la borne. Plus abordable, cette solution peut s’avérer aussi plus flexible, quant aux contenus ou au look que vous souhaiteriez apporter à votre borne. Je vous recommande cette adresse (pour ceux qui sont en Suisse).

A propos Michel 169 Articles
Passionné de technologies variées et diverses, je n'écris que sur des choses qu'il m'a été donné d'expérimenter personnellement. Je travaille dans le secteur de l'informatique depuis 20 ans et en collaboration avec Fred, j'anime le blog avec des articles en français. J'espère que vous trouverez le contenu utile et je suis ouvert aux suggestions ! Bonne lecture.

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*