Synology et DreamBox: On les a mis ensemble!

Synology et DreamBox: On les a mis ensemble! Cela peut sembler un bien curieux mariage mais en fait, ces 2 appareils offrent des possibilités très intéressantes. Un permet une capacité de stockage important avec en plus un OS modulaire et des fonctions très poussées et de l’autre, le système de SAT/Cable pour la télévision, avec possibilité de partager en réseau la vision des chaînes.

Nous allons voir comment un NAS Synology peut servir de magnétoscope numérique, en se basant sur la diffusion du flux vidéo de la Dreambox, à travers un réseau.

 

Enregistrer la diffusion des chaînes..mais comment ?

Il faut savoir que Synology propose depuis peu dans ses sources de paquets une application nommé DVBLink Server (tiré de la même société qui proposait il y a quelques années des cartes tuners pour PC).

Ce paquet permet de gérer des sources (streaming par Tuner USB, Dreambox ou TV IP), moyennant une licence (env. 25€) selon le type d’appareil pour la réception du flux. Une fois le paquet installé sur notre NAS Synology et la licence pour le bon média de streaming (dans ce cas, celui pour la DreamBox), nous allons pouvoir utiliser le NAS comme enregistreur vidéo. Il faudra également une source pour alimenter la reprise exacte des programmations des chaînes (ce que l’on appelle une source EPG pour Electronic Program Guide). Là encore, il s’agit d’une licence à acheter (en plus d’un abonnement à effectuer auprès de son distributeur EPG). Ceux proposés sont disponibles ici.

C’est parti pour enregistrer !

Maintenant que tout est en place côté Synology, il faut configurer la source, à savoir l’IP de notre DreamBox (la Dreambox propose dans la plupart des images existantes la distribution du flux via le protocole TuxBox).

C’est grâce à cette source de streaming que génère la Dreambox que nous allons pouvoir alimenter le paquet Synology DVBLink de la DreamBox pour les contenus.

Bien entendu, sur notre DreamBox, nous avons au préalable déjà créé des bouquets avec les chaînes que nous souhaitons exploiter, également dans le but de sélectionner lesquelles seront employés pour un enregistrement de programmes. Une des alternatives à la DreamBox est l’usage de récepteur TV IP (software ou hardware).

Nous allons maintenant voir la partie définition des sources sur le DVBLink.

Une fois l’IP de la Dreambox définie, on peut s’attaquer à la récupération des bouquets et chaînes:

Via cette sélection, on va ensuite choisir la source EPG qui va alimenter la programmation que nous pourrons faire au niveau heuristique (section sources des guides).

Nous allons pouvoir ensuite choisir selon les programmes la fréquence d’enregistrement, le retrait éventuel des publicités et le tague des enregistrements. Le format employé est soit MKV ou TS.

Et voilà ! A partir de cet instant, notre NAS Synology pourra enregistrer les programmes TV qui seront diffusés via Dreambox et avec en plus une programmation correcte et même sans pubs entre les pauses !

A propos Michel 171 Articles
Passionné de technologies variées et diverses, je n'écris que sur des choses qu'il m'a été donné d'expérimenter personnellement. Je travaille dans le secteur de l'informatique depuis 20 ans et en collaboration avec Fred, j'anime le blog avec des articles en français. J'espère que vous trouverez le contenu utile et je suis ouvert aux suggestions ! Bonne lecture.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*