Virtualisation: le comparatif à l’aube de 2012

Virtualization

VirtualizationA plusieurs reprises, on m’a demandé quel hyperviseur est le meilleur. Aujourd’hui, il faut tout d’abord savoir quelles sont les options sur le marché.

VMware : le Leader en termes de distribution et de longévité.

L’éditeur a été le premier à proposer des solutions de virtualisation. Actuellement en version 5 (pour la plupart des produits et dérivés), il propose une large palette de solution de virtualisation (Serveurs, Desktops, OS/Apps, VDI). La distribution via des constructeurs a été démarré depuis environ 3 ans et se poursuit actuellement avec l’extension des datacenters. Le marché a tendence à lentement s’orienter vers les concurrents, suite à des changements dans le modèle de licencing de VMware.

Citrix : une avance technologique et un esprit d’innovation face aux autres éditeurs

Les solutions de Terminal Services sont à Citrix ce que Microsoft est à Windows. Les 2 éditeurs sont des compères de longue date, avec un accord tacite sur la mise à disposition d’une version pour Microsoft (en règle générale, version -1 par rapport au produit que vend Citrix). Le meilleur exemple est la disponibilité de solutions VDI via RDP (RDS sous Windows 2008 R2). L’achat de XenSource par Citrix leur a permis d’entrer sur le secteur des hyperviseurs.

Microsoft : Leader sur les OS mais challenger sur les hyperviseurs
l’éditeur de Redmond a proposé une première version assez médiocre de sa solution de virtualisation mais avec la sortie de la version 2, proposé comme service à installer sur Windows 208 R2, Microsoft a réussi à remonter le niveau, en termes de performances.
Il reste encore un effort à faire dans le support des OS tiers (donc, autre que Windows) mais là encore, on trouve une palette de produits qui peuvent se greffer sur Hyper-V avec aisance (les divers produits de la suite System Center).

En bref, ces 3 éditeurs sont en compétition sur le marché de la virtualisation, chacun avec ses avantages et inconvénients. Mais en termes de performances, il y a un écart très faible entre eux (le matériel devant être en mesure de supporter l’interprétation de virtualisation au niveau des processeurs, comme par exemple avec Intel et son V-Pro).
Pour étayer un peu ces informations, voici 2 tableaux récapitulatifs sur les solutions de virtualisation de systèmes (OS serveurs, pris comme base) :

 

Bien entendu, il faut aussi savoir que si l’on a en guise d’environnement serveurs un mélange en termes de processeurs, le jeu se complique (AMD vs. Intel), car la plupart de ces solutions pouvant supporter les 2 processeurs, il faut créer des « pools » séparés car bien évidemment, AMD et Intel ne partage pas les mêmes interprétation de virtualisation entre eux ( ou du moins pas avec un support total selon les opérations, comme par exemple la migration des VM à chaud).
Cette approche pose la question des drivers et de la manière dont ils sont implémentés dans les VM’s.
Un petit tableau qui explique quelque peu les divers points:
Maintenant, selon les dernières informations que Microsoft a fait paraitre sur son futur OS (Codename Windows Server 8), une version 3.0 de Hyper-V saura faire la différence face à VMware et ses autres concurrents.

Et pour conclure, quelques indications sur Citrix Xenserver et son évolution:
http://www.virtualpro.co.uk/2009/06/18/citrix-iforum-xenserver-55-citrix-essentials-vmware-price-offer/

Et pour une approche sans compromis et une étude sur chacun, avec tous les points, je vous recommande ce site:
http://www.virtualizationmatrix.com/

A propos Michel 171 Articles
Passionné de technologies variées et diverses, je n'écris que sur des choses qu'il m'a été donné d'expérimenter personnellement. Je travaille dans le secteur de l'informatique depuis 20 ans et en collaboration avec Fred, j'anime le blog avec des articles en français. J'espère que vous trouverez le contenu utile et je suis ouvert aux suggestions ! Bonne lecture.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*